Exclusif: Entretien avec Monsieur Fodé Baldé, Analyste politique et jeune cadre dynamique de l’UFR

SYLI MAGAZINE : Bonjour monsieur, merci de  recevoir Syli Magazine chez vous. Veuillez vous présenter à nos lecteurs.

FODE BALDE : Bonjour Monsieur. C’est un plaisir de vous recevoir chez moi. La joie est encore plus grande quand je réalise que ce site est réalisé par un compatriote Guinéen. En effet,  je suis Fodé BALDE, homme politique Guinéen d’obédience UFR dirigée par le Président Sidya TOURÉ. Je suis Secrétaire Administratif et Politique de la fédération UFR de Côte d’Ivoire. 


 

 

SM : En tant que politologue, veuillez définir la politique et le rôle de la politique dans la gestion de la Guinée.

F.D : Politologue, moi ?  C’est se lancer des fleurs. Mais hélas.  La politique est à la fois une science et un art. Science en ce sens qu’elle est enseignée dans les universités.  Art car dans son exercice, elle exige très souvent de la ruse et de la responsabilité.  En clair, la politique au féminin est un espace où s’articulent les idées  à l’effet de contribuer à la bonne gestion de la cité, donc du pays. 

La politique est essentielle dans la vie d’une société surtout celle qui veut émerger voire se développer.  Il suffit d’observer les pays développés qui sont gouvernés par des sortants de science politique ou de L’ENA pour ne parler que de la France.  La politique si elle est bien comprise donne inéluctablement de la prospérité. C’est pourquoi il faut repenser le dispositif éducatif en adaptant les programmes à la vision du pays. Il faut renforcer les facultés de science politique car la science politique est une discipline de carrefour.

 

 

SM : L’on vous sait engager en politique, dites nous, Monsieur, quelle Guinée souhaitez-vous voir dans 2, 5 ou 10ans.

F.D : Une Guinée bâtit sur des piliers de l’Etat de droit démocratique. La réalisation de ce qui précède commande que les jeunes s’y investissent. Les jeunes ne doivent pas rester en marge de ce processus. La démocratie nous donne la possibilité de gouverner car disposant de la majorité. Je dirai que c’est la raison de mon engagement politique.

 

 

SM : Nous sommes à quelques semaines des élections communales  dans notre pays, selon vous quels sont les enjeux dune telle élection.

F.D : J’ai même fait une tribune dans ce sens. Car, à la vérité, ces élections locales renferment des enjeux.  C’est un rendez-vous de l’ancrage démocratique car il ne faut pas oublier que la Guinée n’a pas connu de communales depuis 2005. C’est le retour, je pense bien,  au développement local en Guinée. L’autre enjeu réside entre les partis politiques car ces élections communales permettront aux partis politiques de montrer leur poids électoral. Ça sera un rendez-vous pour les populations de s’affirmer de par leur choix. 

 

SM : Pensez-vous que la décentralisation actuelle du pays est un avantage ou handicap pour la guinée ?

F.D : À la vérité,  j’ai toujours à travers des tribunes décrié le modèle de gouvernance territoriale en Guinée. À l’analyse, nos collectivités territoriales sont une création politiquement motivée. Il faut revoir cela pour en faire une motivation économique et géostratégique. 

 

 

SM : Quelles peuvent  êtres les solutions qu’on peut apporter à la gestion actuelle du pays ?

 

F.D : .C’est repenser la gouvernance territoriale. Mais le tout commence par le leadership. Comme l’a fait remarquer l’ex président ghanéen John Kufor, ce dont l’Afrique a le plus besoin c’est un leadership. En pastichant cette observation que je partage entièrement, je dirai que ce dont la Guinée a le plus besoin, car les idées ne manquent pas,  c’est un leadership éclairé, visionnaire et surtout transformationnel

 

 

SM : Monsieur, un dernier mot à l’endroit  des lecteurs de Syli Magazine.

F.D : Mon dernier mot à l’endroit des lecteurs, c’est qu’ils trouvent ici l’expression d’un jeune acquis à la cause du changement en Guinée de par l’agriculture, l’éducation et le leadership. C’est d’ailleurs ce pourquoi je suis à L’UFR.  Je ne pourrai terminer sans,  Sily Magazine, Vous témoigner toute ma gratitude et vous souhaiter plein succès. Je vous remercie.

(Visited 46 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *